La chasse aux motards est ouverte.

Ce 1er juillet 2017 signe le début d’une nouvelle ère pour les passionnés de Moto. De nouvelles contraintes rentrent en vigueur. Désormais pour circuler dans Paris, capitale des lumières, aux heures ouvrables, il faudra avoir apposée une imposante vignette Crit’air sur votre pare-brise. Cette obligation s’étendra aussi en petite-ceinture les jours de pollution, pour que seuls les motos répondants aux critères 1 et 2 pourront rouler. Pour les motos datant d’avant 2000, ils n’auront même pas droit à leur vignette. Une dérogation est possible pour les véhicules référencés en collection, donc de plus de 30 ans… Paris a cédé aux revendications des riches collectionneurs de belles voitures anciennes, ça s’applique aussi aux 2RM.

Mais autre contrainte mise en place aujourd’hui, la plaque d’immatriculation format A4… pour notre sécurité paraît-il. Juste celle des radars dont le flash illuminera encore plus La surface blanche pour une meilleure lisibilité des chiffres. Donc plutôt plus pour notre rentabilité vous en conviendrez. 

Les forces de l’ordre vont s’en donner à cœur joie dès cet été. Gentils motards, bons citoyens, vous comblerez les erreurs de gestion de nos dirigeants. 

Tant pis pour les trous dans les routes, les voies non éclairées car contrairement à la chasse aux motards, adapter les infrastructures ne rapportent pas d’argent. 

Y’a que les glands qui portent pas de gants !

Bon ça ne changera pas le quotidien des motards, car tous portent déjà des gants, mais à partir de ce dimanche, ils deviendront obligatoires sous peine de perdre 1 point sur le permis et 68€ sur le compte en banque. Ce n’est pas ça qui devrait sauver des vies, mais ça permet à nos politiques de se donner bonne conscience en affirmant qu’ils comprennent les problèmes des motards. Ben voyons…

Il faudra juste penser aussi à en avoir une paire pour ramener un(e) passagèr(e) non prévu(e). Mais si vous avez un second casque, vous aurez une seconde paire de gants.

Après avoir vu des bonhommes skier en veste de moto, cela ne m’étonnerait pas bientôt d’en voir d’autres rouler avec des gants de ski et des tongs…