BONNE ANNÉE 2016

Le Motomaton.com est heureux de vous présenter ses meilleurs voeux pour 2016.

Nous n’avons que 7 mois d’existence et déjà nous avons pu vous faire vivre une manif’ en live sur Périscope, une compétition, des salons, et découvrir des motos d’exception comme la Livewire ou la Midual. Nous avons été heureux d’être le miroir de vos propres motos que vous pouvez tous exposer sur notre site. Nous avons encore des innovations à mettre en place sur le motomaton.com et vos souhaits seront écoutés.

En 2016, nous mettrons de nouveaux rendez-vous en place dans le blog, et de nouveaux services, mais nous attendons toujours les photos de vos motos et de celles de vos ami(e)s pour que nos montures laissent des traces sur le net comme elles en laissent sur la route.

Continuez à nous suivre sur Facebook, Twitter, Instagram et Périscope, et pour ceux qui nous ont découvert en cours d’année, voici le Top 5 des articles en 2015.

1 – Un Billet d’humeur, ce site comme les motards, a du caractère :  Sécurité routière : Radars à contresens 

2 – Le premier test grandeur nature : Essai du LiveWire Project de Harley

3- En 2015, on apprenait la mort de Coyote, mais c’est l’anniversaire de la mort de Coluche qui vous a mobilisé le plus : Tchao-Coluche

4 – La plus vue des motos postées sur le motomaton est une « Rouleuse » : YAMAHA FZ8 Fazer

5 – Le design d’une moto par Audi a eu un joli succès : AUDI CONCEPT RR

 

Soyez prudent sur la route et faîtes vous plaisir.

Bye Bye le Coyote

Alors oui, on est motard et on a l’habitude d’apprendre le décès de motards autour de nous. Plus ou moins proches. Toujours trop tôt. Toujours injustes. Et surtout en été, quand les groupes de motards formés sur les réseaux sociaux sont décimés par les accidents de la route. On est toujours touché. Mais quand la grande faucheuse a la lâcheté de prendre en traître l’un des porte-crayons du monde motard, sans lui laisser la chance de la combattre sur son fidèle destrier, d’esquiver un obstacle, de freiner d’urgence, de rattraper une mauvaise glisse, on se dit qu’elle devait avoir bien peur d’un tel motard et on est sonné. Sonné d’apprendre la mort de Coyote. 2015 sera décidément une triste année pour les dessinateurs. Lui qui avait su rendre humain les gros motards tatoués. Lui qui avait su capter la sensibilité d’un père pour son fils Litteul Kevin, la moto, sa femme et ses potes, des Mammouth en puissance.

Alors on ne connaîtra pas la suite, on pourra juste la rêver. Il nous reste à nous replonger dans les BD que nous avons déjà, et à nous procurer celles qui nous manquent pour que son esprit, de motard humaniste, perdure à travers les Litteul Kevin et Mammouth et Piston. Et ensuite continuer la lecture de ses autres univers : Diego de la S.P.A, Les voisins du 109… Ici ou là

Bye Bye Coyote !