MÉMO MOTO semaine 4-2019

On poursuit l’objectif 2019 de vous faire chaque semaine un petit mémo de ce qu’il fallait retenir de la semaine moto.

Café Racer nous apprenait la disparition de Denis Sire. Un passionné de moto -entre autres- qui avait mis son talent de dessinateur à sublimer nos bécanes préférées. L’occasion de découvrir ou redécouvrir les œuvres de cet artiste de talent.

– On le dit on le répète, la moto ça nous détend. Maintenant c’est prouvé par une étude américaine relevée par le site de comparateur d’assurance LeLynx. Entre un Gus au repos, un autre dans une voiture et un dernier sur une moto, c’est celui-qui diminue sont taux de cortisol -l’hormone de stress- de 28%. On va demander aux gilets jaunes d’exiger le remboursement de notre essence par la sécurité sociale.

– Le salon Rétro Mobile approche et se tiendra du 6 au 10 février Porte de Versailles à Paris. Une petite place sera faites à la moto en commémorant les 100 ans de la marque française Gnome et Rhône. La filiale de Safran (devenue Snecma) s’était diversifié en transformant son savoir en moteur aéronautique en un bicylindre pour motocyclette des 1919.

Le salon sera aussi l’occasion d’acheter ou vendre des motos de collections.

– Le site Caradisiac a déniché les travaux de James Gawley, un designer industriel qui a imaginé une moto électrique by Tesla. Pas sûr que Elon Musk l’envoie dans l’espace comme son roadster mais peut-être un bon moyen de se diversifier et de trouver un nouveau levier de croissance après avoir annoncer une réduction de 7% des effectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE