24 octobre 2017

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Tiger Day. 1ère édition. 

A l’invitation de Triumph France, c’est une cinquantaine de possesseurs de Tiger qui se sont réunis ce dimanche sur le Pôle Loisirs de La Ferté-Gaucher pour les premiers Tiger Day. De Quimper à Lille en passant par la région parisienne, tous ne pouvaient pas manquer l’occasion d’évoluer dans les 40 hectares de pistes, de bosses et de terre agencés par Univers Tout Terrain


Le but de la journée était que les propriétaires de Tiger puissent évoluer dans la maîtrise de leur moto, que ce soit les premiers modèles en 800 de 2011 jusqu’aux dernières Tiger Explorer en 1200 et leurs multiples déclinaisons en X (XC, XCA, XRT…), avec un seul mot d’ordre : « For the Ride », pour la passion de rouler. La devise Triumph. 


La matinée fut consacrée à 3 ateliers pour pousser ses limites avec l’aide du douzaine de moniteurs certifiés positionnés le long des difficultés. Bosses, courbes, dévers, descentes etc… A chaque passage, un conseil avisé sur la position, le filet de gaz, le regard font que ce qui passait craintivement au début, passe facilement très rapidement … Ensuite, la confiance aidant, les plus habiles ont pu prendre un peu plus de risques, mais la fatigue les a rappelés à l’ordre. Il faut dire que peu étaient habitués à la position debout, et les courbatures de votre serviteur le lendemain nous le rappellera. 


Après un bon repas, les 3 groupes sont repartis mettre en pratique les acquis du matin dans une randonnée de plus de 50 km à travers la campagne Briarde et sous le soleil. Une promenade très complète avec toutes sortes de pistes : herbe, terre, pierres, gravats, bois et même passage de guet. 
Quelques chutes ont été à déplorer et un peu de casse matériel mais pas de blessé – même pas dans l’amour propre, les autres motards sachant que les pièges de la route peuvent toucher chacun d’eux. 

Ces casses permettent de relativiser la fragilité des clignotants des Tiger 2012 qui cassent en cas de fortes vibrations (c’est mon 3° , plus qu’un d’origine ! )
Cette journée marque les ambitions de la marque sur ce segment à venir challenger la BMW GS sur son territoire et à créer une communauté de rider, ambassadeurs du modèle.

Les pilotes professionnels ont pu faire la démonstration des capacités de franchissement des Tigers. 


Eric Pecoraro, le directeur marketing et communication de Triumph France et chef d’orchestre de cette journée était satisfait de ce galop d’essai. 

En espérant que l’opération sera renouvelée.